Château verdure

photo-art-chateau-abandonne-decay-abandoned-libourne-bordeaux-2

Quelque part en France, entouré de villas plus insolentes les unes que les autres, le château verdure, appelé aussi château de l’écolière, meurt lentement et paisiblement dans sa bulle de verdure.
 
Son histoire n’est pas certaine mais des indices, dissimulés un peu partout ou jetés à même le sol, montrent que cette demeure était encore pleine de vie dans les années 90 et devait abriter des enfants, petits et grands. La légende dit que l’ainée est une écolière et future bachelière de la voie scientifique. Que s’est-il passé ensuite… ? La bâtisse a été laissée à l’abandon.
 
Des travaux de rénovation ont dû débuter à la fin des années 90 mais ils se sont vite arrêtés. Beaucoup de pièces se sont écroulées. Des étais soutiennent les derniers plafonds encore existants. Des gravats remplissent certaines pièces, les tourelles ont été investies par les pigeons qui y ont élu domicile. Le sol ressemble à celui d’un poulailler jamais nettoyé.
 
Il subsiste quand même une salle de jeux dans laquelle trône un insolent billard et un coffre-fort, rouillé et vidé de son trésor. Dans une autre pièce, deux sièges se regardent et ne servent plus qu’aux heureux photographes qui se seront perdus jusqu’ici. La pièce la plus magistrale est sans aucun doute le hall d’entrée avec son magnifique escalier en marbre sous lequel se dissimule un piano comme tombé du ciel.
 
Nous vous laissons explorer les lieux avec ces quelques images.

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :