Château sécession

photo-urbex-chateau-secession-abandonne-decay-libourne-bordeaux-2

Nous avions fait du château sécession un objectif majeur de notre expédition photographique… légende du monde de l’urbex… le château a tenu sa promesse.
 
A l’approche de notre objectif, nous rencontrons deux baroudeurs, chargés de leur sac à dos, le pas décidé et allant dans notre direction. Tel un western, nous nous regardons du coin de l’œil, le sourire en coin. Je dégaine le premier et lâche : « je crois que nous allons au même endroit… ». Sans dire un mot et en ricanant, avec son pouce, il me montre le domaine verdoyant caché par une muraille de trois mètres de haut. Cependant, nos chemins se séparent car nous n’avions pas le même plan pour pénétrer dans le domaine.
 
Notre plan, bien préparé en amont, est le bon et nous nous approchons rapidement du château sans trop d’hostilités. L’entrée, entre ruines et gravats, fait penser à un champ de bataille. L’accès demande un peu d’équilibre et d’agilité… puis nous entrons dans la première pièce presque intacte, obscure, en désordre mais déjà investie… par une armée de chasseurs d’images ! Pour la première fois, nous rencontrons des camarades lors de nos explorations… pas un ou deux… mais des groupuscules de trois ou quatre. Incroyable… le château sécession, c’est un peu comme la route 66… on s’y croit seul au monde mais il s’agit bien d’un itinéraire largement emprunté. Magie et déception de l’urbex… Dans tous nos états, unis par cette mission, nous nous aventurons un peu plus au cœur et prenons nos quartiers au pied de l’escalier. Boitier bien scellé sur sa monture, objectifs de gros calibre, lampe-torche pour orienter le viseur, nous devons sortir l’artillerie lourde pour shooter dans des conditions de lumière difficiles. Nous sommes d’attaque…
 
La décoration, très royaliste et quelque peu belliqueuse, est surréaliste, l’escalier central est majestueux, le propriétaire des lieux, grand avocat parisien, nous honore de sa présence sur plusieurs tableaux ici et là aux côtés des portraits de Mazarin, Louis XIV ou du cardinal de Richelieu…
 
Bienvenue au château sécession… suivez nous pour la visite guidée…
 
Robe disponible à la location sur Ambrine Collection Bordeaux.
 
Modèle « Indy » : https://ambrine.fr/portfolio/robe-sari-indy/
 
Le prêt de cette robe est inclus dans le cadre d’une séance photo « les fées mères ». Pour plus de détails, contactez-nous

2 Comments on “Château sécession

    • Hi Stella,
      This chateau is not for sale. It belongs to someone who does not live there but who keeps some surprising treasures there…

      J'aime

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :