La maison aux poupées

Au clair de la lune, mon ami Pierrot… les poupées semblent avoir une âme dans cette petite maison perdue et oubliée. A tous les étages, et même dans le grenier, les poupées vivent leur vie depuis le départ des derniers propriétaires. Cette maison semble avoir été quittée depuis plus d’une décennie… et tout est resté en place… comme si les occupants étaient partis hier. La tristesse de Pierrot ne trompe pourtant pas. Par la larme qui coule sur son visage, il exprime la mélancolie et le souvenir des jours heureux passés dans cette maison.

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :