Château solaris

Une nouvelle aventure nous emmène devant une ancienne et mystérieuse cité dortoir… un bâtiment devenu trop vétuste pour poursuivre ses fonctions en respectant les normes de sécurité actuelles. Pas trop rassurés par l’environnement, nous avançons pas à pas accompagnés par les détonations violentes et régulières des canons effaroucheurs ! Ces bruits incessants et de plus en plus oppressants nous « scient » les jambes au fur et à mesure de notre progression. Arrivés devant la façade, nous manquons de fougue et avons perdu 90% de notre lucidité si bien que nous ferons deux fois le tour avant de comprendre comment entrer…
 
Comme à l’accoutumée, nous nous liquéfions littéralement au moment où nous pénétrons dans la demeure. Nous visitons les endroits potentiellement intéressants pour les photos le temps de reprendre forme humaine. Nous découvrons un ouvrage étonnant dans la plus haute tour qui culmine au centre de la façade du château à l’image du mât d’un gigantesque bateau. Un escalier sur deux étages se poursuit par un autre escalier plus petit en colimaçon – faisant penser à la chaire d’une église – lui-même surplombé par une minuscule rotonde.

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :